Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 juin 2014 1 09 /06 /juin /2014 07:05

Formation au techniques du "Théâtre Forum"

Du 2 au 5 JUIN 2014

 GDYNIA (POLOGNE)

DSC01934

La troupe des jeunes comédiens et quelques "spect-acteurs" DSC02094

Formation organisée par "la fondation Junior" et le lycée
DSC02097

Formation pour le groupe :   

"FAMILIANCI DON KICHOTA"

PAGE WEB DU GROUPE THEATRAL
  http://wronskao.wix.com/enmarge

Formation sponsorisée par la fondation :

ZSO nr 1/Fundacja Teatr Junior

CONTENU DE LA FORMATION

1) JEUX ET EXERCICES SPECIFIQUES DU "THEATRE FORUM"

Exemple : se sculpter l'un l'autre

DSC01769

Exemple : Le serpent de verre

DSC01956

Exemple : création d'images

DSC03960

Exemple : occupation de l'espace

DSC01878

 

2) INITIATION AU THEATRE IMAGES
Création de scènes de “Théâtre Forum en Images"

Première scène : Homophobie au lycée.(Voir la vidéo)

Au cours d'une fête. Les élèves ont préparé un spectacle de danses folkloriques.

Un couple de jeunes filles homosexuelles a pris la place d'un couple “normal"

Le directeur et quelques professeurs indignés sortent avec violence ces élèves du spectacle.

DSC04167

Seconde scène : Homophobie dans la vie sociale.(Voir la vidéo)

Cela se passe dans un bus de ville. Deux jeunes hommes homosexuels

entrent dans le bus. Lorsqu'ils se donnent un baiser les passagers se dressent contre eux et les forcent avec violence à quitter le bus.

DSC01950

3) INITIATION AU THEATRE FORUM

Création de scènes de "Théâtre forum parlé"

Première scène : L'élève rejetée.

C'est la rentrée scolaire. Une élève nouvelle est moquée et rejetée par les autres élèves

parce qu'elle est "différente". Elle vient de la campagne. (Voir la vidéo)

DSC02083

Seconde scène : Un destin contrarié.

Un jeune homme veut devenir danseur. Il en a l'opportunité.

Sa famille, bourgeoise et conservatrice refuse et le met dehors.(Voir la vidéo)

DSC02073

4) SPECTACLES En PUBLIC AU LYCEE EN FIN DE FORMATION (Voir les vidéos)

DEBUT DE SCEANCE.

1) LES COMEDIENS JOUENT AVEC LES SPECTATEURS 

P1060726

THEATRE FORUM EN IMAGES

2) HOMOPHOBIE AU LYCEE

 http://youtu.be/Snuifs2SP2E

3) HOMOPHOBIE DANS LA VIE SOCIALE

http://youtu.be/7CtQZj5m56k

THEATRE FORUM PARLE

4) L'ELEVE REJETE
http://youtu.be/cum6u16JyOw

5) UN DESTIN CONTRARIE
http://youtu.be/ODsD8s1s4_M

Voir l'album photos de cette formation 

http://www.lesaventuresdezippo.com/album-2207061.html

 

TEXTES DES SPECTACLES  

« L’élève rejetée »  (Théâtre Forum parlé)

(Le prof arrive)

Prof :Bonjour !

Les élèves (ensemble) : Bonjour monsieur !

Prof : On aura cette année une nouvelle fille dans notre classe.

Soyez gentils, elle vient de la campagne, elle ne connait personne en ville.

Les élèves :D’accord Monsieur, pas de problème.

(Le prof sort, les élèves  recommencent à parler. La nouvelle fille passe devant eux)

La fille 1 :Regardez-la ! Vous la voyez ?!

La fille 2 : Oui, c’est qui ça ? Elle est terrible !

La fille 3 : D’où elle vient ? Regardez cette vilaine paysanne !

Elle vient du fin fond de la campagne !

(La nouvelle fille sort du couloir, les élèves parlent encore)

(Apres quelques minutes la nouvelle revient parler avec la groupe)

La nouvelle :Salut ! Je m’appelle Alicia, je suis nouvelle ici et je voudrais devenir votre amie.

La fille 1 : T’es folle ou quoi ? Toi avec nous ? Regardes-toi bien, comment tu es habillée ! Tu as un look infernal!

Le garcon 1 : Vous sentez cet odeur ? Cà sent la vache !

La fille 2 : Et ces cheveux ? Ma grand-mere a meilleure coiffure !

La fille 4 : Hey, laissez-la tranquille, elle est nouvelle ici ! (A nouvelle fille) Je m’appelle Pauline.

La nouvelle :Alicai. Merci.

Le garcon 2 :T’est folle Pauline, qu’est-ce que tu fais ? Tu veux aussi sentir la vache? (rire)

La fille 4 :heu....

(les élevès prennent le pull de la nouvelle, ils commencent à se le jeter entre eux :  « oh, la nouvelle mode ! C’est le style paysan» etc.)

(La fille essaie de le prendre mais n’y parvient pas. Meurtrie par les gestes  et ces  propos malveillants.

 

« Un destin contrarié » (Théâtre Forum parlé)

 

Amie de prof de danse : Salut ! Ca fait longtemps !

Prof de danse : Ma chérie ! Ca va ?

Amie de prof de danse : Oui, très bien. Je suis en train de préparer le nouveau spectacle,                                               mais malheureusement un de mes danseurs s’est cassé la jambe...

Prof de danse : Alors tu cherches un nouveau danseur ?

Amie de prof de danse : Oui, exactement...

Prof de danse : Tu sais, j’ai nouveaux élèves. Oh, ils viennent !

Garçon : Bonjour Madame !

Fille : Bonjour !

Prof de danse : Bonjour mes enfants. (à son amie) Tu vois, ce sont mes élèves maintenant.                                              (Aux élèves). On y va ! Préparez-vous.

(Les élèves se préparent, la prof les aide) Le coude plus haut, les dos droit, Zocha,                                             le doigt ici, tu l’oublies toujours... Bien, je vais compter. Un, deux, trois, un, deux, trois, un, deux, trois.

(Elle revient vers son amie)

Prof de danse : Tu vois, ils sont excellents !

Amie de prof de danse : Oui, oui, et ce garçon, il a du talent, vraiment !

Prof de danse : Peut-être que tu veux lui parler ?

Amie de prof de danse : Oui, je voudrais bien.

Prof de danse : Kacper, viens.

Garçon : Oui madame ?

Prof de danse : C’est mon amie, elle est en train de préparer son nouveau spectacle et elle voudrait te parler.

Amie de prof de danse : Bonjour. j’ai une proposition pour toi. Je vois que tu as du talent et je veux que tu joues dans mon spectacle. Qu’est-ce que tu en penses ?

Garson: C’est super ! Je voudrais bien !

Amie de la prof de danse : Alors, ici il y a mon numéro de téléphone, je vais t’appeler ce soir, d’accord ?

Garçon : Oui, d’accord. Merci beaucoup !

Prof de danse : Bon les enfants, on y va. Je vais vous accompagner.

(A la maison)

Fille : Maman, tu sais, aujourd’hui c’était super au cours de danse !

Maman : Ah bon !

Prof de danse : Oui, votre fille danse très bien.

Maman : Oh, ma chérie, tu es comme ta maman, je suis très contente.

Prof de danse : Et en plus, votre fils, il a vraiment du talent !

Maman : Pardon ? Mon fils ?

Prof de  danse : Oui, votre fils, Kacper.

Maman : Kacper, explique-moi ca, vite !

Garçon : Je n’ai pas voulu te le dire parce que je savais comment tu allais réagir.                                          J’ai commencé à danser et j’aime trop ca !

Maman : Ce n’est pas possible !

Prof de la danse : Mais vraiment, c’est un super danseur !

Maman : C’est ça, merci madame, au revoir.

Prof de danse : Au revoir. (Elle sort)

Maman : Et maintenant toi, tu vas m’expliquer ce qui se passe ici !

Garçon : Je veux danser, c’est ce que j’aime bien faire et....

Maman : Non, tu ne vas pas danser ! Jamais !

Fille : Mais maman, laisse le finir...

Maman : Non ! Ce n’est pas ton problème ! Et pas un mot de plus ou tu ne dansera pas toi non-plus!

Va dans ta chambre ! Et avec toi (elle regarde le garçon), on va parler avec ton père tu vas voir !

(Le père et le grand-père entrent, ils s’asseyent à la table)

Grand-père : Notre bureau  d’avocat, est une affaire de famille depuis les années et des années.

Papa : Oui, je ne peux pas m’imaginer que mon fils ne soit pas l’avocat lui aussi.

Maman (viens avec le fils) : Chérie, tu as entendu ? Notre fils veut être le danseur !

Papa : Quoi ?!

Garçon : Oui, je veux danser !

Papa : T’es  homosexuel ou quoi ?

Garçon : Non ! Danseur c’est ce que je veux faire dans le futur !

Papa : Mais tu ne vas pas gagner l’argent comme ca !

Maman : Ta soeur peut danser parce que c’est une fille, mais toi ? Non !

Garçon : Mais l’argent n’est pas la chose la plus importante dans la vie.

Grand-père : On a déjà payé pour tes études de droit.

Papa : Ce n’est pas possible ! Tu ne vas pas danser !

Maman : Arrêtez, ne criez pas ! Moi, j’en ai marre de tout ça ! (Elle sort)

Papa : Tu vois ce que tu as fait à ta mère ? Sors de la maison et ne reviens pas !

(Garson sort

 

 

Repost 0
28 avril 2014 1 28 /04 /avril /2014 09:20

From 12 To 24 August  2014

fiche-ang.jpg

Why this cultural trip? And why the clown?
We offer you the opportunity to visit several imperial cities , enjoy the sun , discovering the specifics of this magical land , to experience life in Moroccan families. You will discover their traditions, customs whenever you cross the threshold of their homes for a glass of tea for dinner or to spend the night.

Live a different Ladakh 20131185230 656891237669274 389552464 nThis trip offers to go to meet your own Clown. Whether you have never worn a red nose, or not, you will live a unique full experience of humor , laughter and songs. You will be transported to different cities, different settings , different colors. You will find the ambiance and hospitality , generosity and kindness people. You share and you exchange with young Moroccans who participate in theater workshops . 

Live a different Africa 2012CIMG2305 09-19-47The stage ' theater / clown ' will be supervised by Mr. Jean Pierre Besnard artistic and educational director of the association ' Caravan Theatre ' ' Toulouse France .

 Live a different Brasil 2011DSC06389We will contact our own clown in games and improvisations. We will play along with our Moroccan friends and we will discover with them, at the same time, this clown character. We will go outside with the clown, in the valley of Ziz, walking with smiles.We will enjoy and make the children happy in the magical valley of roses .

 Live a different Tunisia 2010DSC08123Our main objective is to bring a smile to those who have loste it,  men, women and children, through the Clown Character.

Live a different Tibet 2009CLOWN DU BOUT DU MONDE (257)This trip is called " cultural " because we organize parties that promote the exchange on all issues concerning our respective countries. We will discuss in open spaces , closed spaces or around camp fire in the middle of nowhere, where silence reigns . In these exceptional places where we contact the purity of our soul, where we will have the opportunity to free our mind, contemplating the sky filled with stars that only the desert can offer. Unique landscapes , magical even . You will be escorted by the leaders of the association " Al_Wifak ." Honored to guide you, they will ensure the correct routing of the trip and ensure that everything happens in the best conditions
Detailed cultural travel and theater training program.

In the period from 12 August 24, 2014
Day 1 Arrival in Casablanca / welcoming participants / shelter ancient medina home .
Day 2 Training Clown Theater in collaboration with “Al Amal” casa association. Lunch. Internship. Visit the Hassan 2 Mosque .
Day 3 Stage Clown theater in a garden in collaboration with “Al Amal” casa association. Internship. Ride clown in space children. Dinner in a Moroccan family .
Day 4 Departure to flap; city ​​tour Departure to Fez lunch one of the imperial cities of Morocco Tour Returns to Meknes. Diner . night homestay .
Day 5 Tour of the historic monuments of Meknes starting Ifrane /lunch at Lake aoua in the atlas . City tour Ifrane 9:00 p.m. : Departure for Midalt . Overnight homestay .

Day 6 Course Clown Theater with “Complex social Midalt” . Lunch. Internship. Free time.
Day 7 Training Clown with “Complex social Midalt” . Internship. Lunch. Departure to Errachidia . Night camping in the blue source Meski .
Day 8 Tour of the park and swimming blue source Meski Internship Clown Theater next to the river. Little show for children of a village in the Dades Valley .

Day 9 Depart for Tour Gorge Tinerhir Toudgha . Starting from Kela Mgouna . Kasba night of the artist.

Day 10 Rest and visit the small town of Kela Mgouna.Départ to Ouarzazate. Dinner and overnight at the hostel

Day 11 Visit the kasbah Taorirte and Kasbah Ait Ben Hadou and Atlas Lunch and departure to Marrakech studio. Diner ( course evaluation and travel ) .

Day 12 Tour of Marrakech. Lunch in the gardens of Menara basin.
Day 13 Breakfast Journey's End

Price for participation
650 EUROS
Included in the price

- Transportation (train / taxi / bus)
- Food.
- Training costs .
- Accommodation ( youth hostel / homestay / hotel / camping / kasbah ) .
- Excursion in the desert. ( Transport and night in the bivouac / short ride a camel ) .
- Mineral water during meals.
Not Included in the price:
Insurance for travel and liability
Purchases such as ( lemonade and coffee consumption in the restaurant )
Mineral water between meals
Dinner on the last day in Marrakech.

The host associations
"Caravan Theatre " ensures the artistic side , " Petit -Show -Clown - Workshop " and
" Wandering clown "
The Moroccan Association referent " AL_WIFAK " provides on-site logistics and relations with local authorities and partners.Various Moroccan associations for receptions and supported every step ..

The " AL_WIFAK " objectives Association
- Enhance the values ​​and the spirit of volunteerism in the social cultural and artistic field. - Continuing Education members and citizens in order to adequately fulfill its role in society, strengthening cultural identity, rights and responsibility . - Implementation of projects for the development in the various fields . Economic, social , sports , childhood, environment '
The general project" Caravan Theatre" .
Establish meetings to create brotherhood among peoples .
- Assist in the development of a tourism fair in supporting local organizations in their specific needs. Forward groups and associations which make the application techniques " Clown Theatre " and " Forum Theatre " it develops.

Registration
To retain your journey. Send a check for 80 Euros to The "Caravane theatre"
:
"Caravane Théâtre" 22 Rue Charles Garnier 31500 Toulouse France
The remaining sum is 570 Euros ( five hundred and fifty euros) will be given to the Moroccan Association in early action.

More information 

web site :  caravane-theatre.com 

mail adresse :  caravanetheatre@gmail.com  

Repost 0
8 octobre 2008 3 08 /10 /octobre /2008 15:28


Parcourires Le Monde à AGDZ Maroc juillet 2008-09-24

 

En décembre 2007 Aïssa mon ami Marocain avec qui j’ai déjà travaillé à Essaouira et à Safi est récemment nommé professeur d’Art plastique à Agdz. Il me propose de venir le rejoindre.

Je  « re » découvre la vallée du Dra est une superbe région. J’avais il y a quelques années parcouru cette région  durant mes années de professeur de « Français-coopérant » passées à Casablanca. Je « re » trouve Agdz, magnifique village, si  pittoresque et tellement typique du sud marocain. Avec mon ami Aïssa, nous contactons les associations locales. Elles se montrent tout de suite très intéressées par les techniques du clown et du théâtre forum. Son président  est à la recherche de nouvelles techniques pour son équipe d’animateur. Le théâtre forum lui paraît une sérieuse opportunité pour développer des actions de sensibilisation de la population des villages environnant à la préservation de l’environnement, aux problématiques de la santé et à la citoyenneté.

 Il n’en fallait pas plus pour se lancer une nouvelle aventure et « ParcouRIRES » la vallée du Dra  et l’amitié

franco-marocaine 

Repost 0
9 juin 2008 1 09 /06 /juin /2008 10:08

Le Clown interculturel.

 

Un petit exemple pour illustrer comment l’esprit clown permet de dépasser les clivages culturels. Voici le récit d’une improvisation qui s’est déroulée lors d’un atelier inter culturel « Franco-indien »

 

Thème de l’improvisation:
Un groupe de clowns français débarque en Inde  pour la première fois.

 Dans le public des acteurs indiens (des stagiaires participants)  les observent  et viendront par la suite, après avoir chaussé le nez, donner  leur ressenti et leur point de vue sur la scène qu’ils auront observée. Chaque indien (alors en clown) reprenant le rôle d’un clown Français.


                            
Six clowns français découvrent l’Inde.

 Six participants français, en personnage clown, entrent sur scène, inquiets, surpris, stupéfaits.

La chaleur est insupportable, intoxicante. De plus ça pue ! Ca gratte ! Ca dégouline ! On  s’épouille s’éponge, s’épouvante s’époussette ! On marche avec difficulté sur un sol qui couvert d’immondices.

Sur la scène nos touristes aperçoivent une chaise renversée. Sauvés c’est un taxi.

Notre bande hèle un rikshow (petit scooter taxi à deux places). Lolo fait le chauffeur. Les cinq  autres, s’escaladant les uns les autres parviennent à se glisser à l’intérieur de l’habitacle. Le prix est vraiment exorbitant. Alors on discute, on  sort du taxi, remonte, redescend, remonte, redescend, on gesticule et on paie.Touristes parfaits on sort les têtes vers l’extérieur pour sourire à l’appareil Enfin le taxi démarre direction une table renversée : le restaurant.

.Devant la porte d’entrée Lolo, en grosse vache qu’elle joue, broute un foulard abandonné. Gênés et  apeurés nos amis grimpent sur une table  et font fuir l’animal.

Là les clowns touchent à tout. C’est sale, on essuie. Ca sent mauvais, on vaporise. Sur la table quelques verres d’eau locale. Attention : surtout ne pas boire, on balance l’eau à travers la salle avant de s’installer, V stérilise table et  chaises.

Un clown déguisé en serveur discret apporte les repas. C’est pas bon, trop épicé. On change les plats : trop salé ! On rappelle le serveur. L’un s’étouffe !  L’autre vomit. Seule une clownette  semble apprécier la cuisine indienne.

Les  cinq autres  se régalent tout de même des dessers. Rescapés  du repas ils se lancent  dans une danse  endiablée sur la table, jupes relevées, les derrières se tortillent  comme  d’heureux ventilateurs Applaudissements. Auto congratulations. Félicitations.

Pose touristique. On se dispute le serveur. Finalement on l’installe au milieu. On lui pose une assiette sur la tête pour faire couleur locale. Et on rit ! On rit! On rit!

C’est à lui maintenant de prendre la photo. Comme il n’y connaît rien, on se moque de lui. Mais comme il fond en larmes on le console en lui offrant tout les objets disponibles  sur scène enfin…dans son  restaurant : Tabourets, chaises, tables sacs plastics les couverts et les rideaux.Les clowns s’installent dans une « Guest house ». Là aussi c’est encore trop cher. Le lit c’est une chaise renversée : trop dur. La salle de bain un tabouret : trop petit. La salle à manger : trop de moustiques. Après avoir enjambé quelques saletés,  plus loin : la terrasse.  Il y fait meilleur. On s’y installe.

 Après quelque repos, notre joyeuse équipe se lève et part : en fait c’est pas si bien que ça l’Inde. Sortie de scène et le retour en France. 

Une question avant de poursuivre : 

Sait-on aperçu  qu’il y a des Indiens dans la salle ?


                             Six clowns indiens reprennent l’improvisation.

 

 Les six clowns indiens entrent sur scènes hystériques. Ils se badigeonnent les uns les autres d’insecticide. Se  donnent de grandes claques, se flagellent pour écraser les moustiques invisibles qui les attaquent de toute part.

Et reprennent tel le chœur antique des tragédies grecques : «  ça va ? »  « Ça ne va pas ! ».Ça va ? » « Ça va pas ! ». « Ça va ? » « Ça va pas ! ». Et : en Français s’il vous plait !

Ils se bouchent le nez de tout ce qu’ils trouvent : foulard, draps de lit, chapeaux essayant ainsi d’échapper aux mauvaises odeurs. Se déhanchent et se tortillent en criant : « photos ! »  « Photos ! »  « Photos ! Le serveur du restaurant, qui a par maladresse cassé l’appareil, est frappé comme un âne qui ne voudrait pas avancer.

D : «  je veux rentrer à la maison ! »  « J’en peux plus ! »  « Je veux pas rester là ! ». Tout le monde l’assiste. Et comme  des bébés dans une pouponnière les clowns se mettent à crier  à l’unisson. Crise de nerfs collective. C’est Verdun. Waterloo. Grimpés sur la table, radeau de la Méduse, ces chers petits se débattent, abandonnés, loin des leurs, alors que le public, cruel et insensible… se marre.

Au restaurant, on veut de l’eau et de la bonne. Mort de soif,  une clownette tombe à terre inanimée.Les clowns font un vacarme épouvantable pour faire venir le pauvre serveur. Bien sûr les estomacs délicats ne supportent pas ce genre de nourriture et la resservent sur la table.Le serveur se fait maltraiter parce que le café n’est pas du vrai café, le thé est trop sucré et le gâteau pas assez.Emballée par le public qui se tient les côtes. Notre équipe se calme.Le « french  can can » qui s’ensuit  n’a plus rien  de parisien. Par décence nous le classerons « X »

La suite du voyage tient ses promesses : la troupe loue la seule chambre avec air conditionnée de l’auberge, celle du propriétaire. D pris d’une immense colique écrasera le fauteuil renversé qui fait office de toilettes. Effrayée par tant de mésaventure notre petite bande de touristes s’enfuit sans demander son reste.


                                                      Epilogue et analyse du jeu.

 Les spectateurs Indiens furent très vexés et choqués par l’improvisation des Français qui leur avaient renvoyé à leur goût, une image trop négative de leur pays et de leurs concitoyens.

Comment ces Français (stagiaires) reçus  avec tant d’amitié ont-ils osé se moquer d’eux et n’ont rien trouvé de bien ni de beau ni d’agréable ?!...

Les Rajpoutes si fiers se sont sentis ridiculisés et  profondément blessés. Surtout que dans la salle d’autres « touristes » (des stagiaires participants français qui, ne jouant pas à ce moment là, se délectaient de la scène) ne se gênaient pas pour rire.

J’ai entendu dire par la suite : « si les Français voulaient de meilleures conditions de vie ils n’avaient qu’à aller dans des palaces, au lieu d’accepter l’hospitalité de nos familles » retournant ainsi  les compliments.

 

Dans un deuxième temps, quand les indiens ont repris les rôles des clowns français et ont joué (en clown) tout ce qu’ils avaient détesté voir, tout a basculé.

Pousser, dans le jeu, encore plus loin la critique, le ridicule des personnages et des situations les a complètement libérés. Ils se sont lâchés et follement amusés.

 

Phénomène de l’arroseur arrosé ? Pas seulement. Vengeance ? Pas que cela. Il y avait bien quelque chose de vrai dans le récit des clowns français, mais rire de soi et devant les autres, nous savons tous combien l’exercice  est difficile  qui plus est dans ces situations de stage où on se découvre, instants délicats de séduction... Accepter que d’autres puissent rire de nous, c’est encore plus insupportable.

 

C’est à ce moment là que nos improvisateurs français ont réalisé en se voyant joués par les clowns indiens combien ils ont pu être maladroits. La honte !

Je crois que ce fut encore plus dur d’accepter  pour eux  de s’être trompé parce qu’il n’y avait pas de « rachat » possible .Condamnés à s’accepter ! A en  parler A communiquer vrai. Un petit temps pour l’humilité et les véritables rencontres. Aux vestiaires les appareils photo et  le guide du routard ! Et merci au clown.

 

 

Repost 0
24 avril 2008 4 24 /04 /avril /2008 08:35

    J’ai besoin de partager les expériences humaines vécues durant les voyages et les rencontres inter culturelles réalisés avec « Caravane Théâtre », « Planète Clowne » et maintenant  « Parcourires Le Monde ». Envie de donner un espace de  parole à tous ceux qui ont partagé bonheurs et galères avec moi/nous. Rencontrer des personnes qui ont développé des actions artistiques diverses, Clownesques, théâtrales …qui ont développé des actions de solidarité entre les pays du nord et ceux du sud. Ceux qui ont mis en place des voyages solidaires.

Je voudrais échanger avec tous ceux qui ici et ailleurs s’investissent pour tenter de transformer, à leur niveau, quelque chose du monde.

Je ressens  la nécessite de partager les espoirs et les utopies, les connaissances, de créer avec ceux qui se sentiraient en harmonie, des liens durables dans une époque de vaste transformation, de puissantes inégalités et de réels dangers de repliement ou d’asservissements.

 Enfin je voudrais partager ce qui nous a donné de l’énergie pour développer le concept de « Parcourires le monde »

Cet été nous partons au Maroc et en Inde. Deux types de rencontres solidaires. Au Maroc ce sera davantage une formation (clown, théâtre forum et théâtre image) avec création de spectacles mixes « Maroco-Français ». En Inde  ce sera plus une découverte de l’inter culturalité entre Indiens et Français autour du personnage du clown.

J’espère que ces deux actions seront le début d’un long processus de communication sur internet.

Pour des info sur ces actions aller sur www.parcourireslemonde.com

à +  Jean Pierre

Repost 0

Zippo Le Clown

  • : Les aventures de Zippo
  • Les aventures de Zippo
  • : Zippo le clown partage ses expériences humaines vécues durant les voyages et les rencontres inter culturelles. Il donne un espace de parole à tous ceux qui ont partagé bonheurs et galères avec le théâtre et les voyages. A la rencontre des personnes qui ont développé des actions artistiques diverses, Clown, théâtre …qui ont développé des actions de solidarité entre les pays du nord et ceux du sud. Ceux qui ont mis en place des voyages solidaires. Zippo evoque l'Inde, le Brésil, le Maroc,...
  • Contact

Recherche

Informations