Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 juillet 2012 2 31 /07 /juillet /2012 09:51

DSC02054

Travail d'atelier

Le risque de Jouer 417

Formation au rôle du « Joker animateur » dans les techniques  de « Théâtre Forum »

Pour "la Maison Des Jeunes de  Khaznadar"  et  l'association "Théâtre forum Tunisie"

Du 2  au 12  juillet 2012

Animateurs : Jean Pierre Besnard et Saida Chelly

Nombre de participants : 23 tunisiens et 1 français

Le contexte
Cette formation fait suite à un stage de premier degré "initiation aux techniques de base du Théâtre Forum". Cette formation est destinée aux stagiaires souhaitant "aller plus loin" dans l'apprentissage du "Théâtre Forum". A ceux qui désirent atteindre une autonomie suffisante pour répondre à des commandes de spectacles ou réaliser des créations collectives.


Voir les albums photos

  Tunisie-Juillet-2012

Tunis-Spectacles-Juillet-2012

Les lieux de formation

 La première partie se déroule au Centre Jaloula – Ezzahra

La seconde partie au centre "La Marsa"

La démarche de formation

Le stage se déroule sous le signe de l’autogestion. Les stagiaires sont tour à tour animateurs  observateurs et les conseillés

Le contenu de la formation

1) Présentation 

Reprise rapide du travail de l’an dernier.                                                                                                  Présentation des diverses scénographies simultanées d’image et de forum.  

CIMG5051

2) Jeux et exercices

DSC01084

Les jeux et exercices sont présentés par les stagiaires eux-mêmes.                                                                     Des  groupes de 2 ou 3 participants choisissent et présentent des jeux. Des groupes de 2 ou 3 observateurs prennent des notes et donnent leur avis sur les animations Les animations sont filmées.                    

A la fin de chaque séance il y a un bilan fait par les observateurs, par le groupe,puis par les formateurs.


2) Bis Les stagiaires s'exercent à l'animation

 


3) Création de spectacles de « Théâtre Forum ».         

Deux  groupes de 10 participants sont chargés de créer des images et des forums.Les créations sont présentées devant l’ensemble des stagiaires puis critiquées, améliorées, retravaillées et présentées à nouveau.

4) Représentations publiques.

L'objectif est de construire et jouer de petits forums, afin que chaque participant puisse s’exercer à l‘animation et au « Jokage » On prévoit à chaque fois deux ou trois  « observateurs ».On filme les prestations. Un bilan de chaque séance est fait par les observateurs, par le groupe, puis par les formateurs 

On évalue les prestations des jokers après les spectacles publics                                                                        On procède à l'étude des principales erreurs commises par les acteurs et les jokers.

Nous avons créé 2 grands spectacles.

Ce sont des spectacle s de "Théâtre Forum" dans lesquels le public peut intervenir de deux façons. Soit en parlant comme dans le théâtre traditionnel, soit en modifiant, en modelant les scènes lorsque le "Joker Animateur" les arrète. A ce moment là, les acteurs qui ne bougent plus,forment de véritables tableaux qui représentent les situations problématiques,que l'on peut transformer en les re-sculptant.

1) Le premier spectacle : "Violences envers les femmes". Ce spectacle se compose de 3 séries de petits forums.13 forums en tout. Il y a la violence dans la famille, dans le cadre du travail, dans la société en géréral

2) Le second spectacle "Jouer pour la démocratie" Il s'agit dans cette présentation de montrer que le "Théâtre Forum" est un théâtre démocratique qui donne la parole à chacun de façon égalitaire, permet le partage des points de vue, et ne juge pas. Cette forme théâtrale propose la communication, la rencontre et de partager les vues, désirs de tous pour créer un futur idéal. Les comédiens se questionnent et interrogent le public sur le problème de donner à ce théâtre toute sa liberté. Qui oserait l'interdire ? Pourquoi ? Que faire alors ?

Ces deux spectacles ont été joués en public Pour le "Centre de jeunes de Rawed" et "La maison de jeunes Kherredine au Kram"

Pour le premier spectacle nous visitons l'association "Les amis de la femme Tunisienne"

Première Situation :  Oppressions dans le métro

 Problèmes d’oppressions envers les femmes  13 forums

Les membres de l’association entrent dans la pièce. Se disent bonjour.

Ils  prennent une collation et  s’assoient  pour discuter.

La présidente s’adresse au public :

 La présidente : Bonjour je suis Madame. ..La présidente  de l’association « Les amis de la femme tunisienne ». Notre objectif est de trouver des solutions aux divers problèmes des femmes membres de notre association

Les membres de notre association subissent de nombreuses oppressions. Nous espérons pouvoir leur apporter des solutions et pour cela nous comptons sur votre aide. Merci d’être venus si nombreux.

Mise en place de la structure de jeu des 5 Forums

Mais je ne vois pas Madame…?  D’habitude elle n’est jamais en retard ! Ah la voilà.

 Madame … Excusez mon retard. J’ai pris le métro pour venir jusqu’ici et je me suis faite agressée ! D’ailleurs on constate de plus en plus de problèmes concernant les femmes dans les transports publics aujourd’hui !

Elle s’adresse au public :

 Madame … Regardez

Première scène dans le métro

 Une femme se lève.  Immédiatement un homme le suit  et se place derrière elle

 L’homme : Quelle beauté ! Quel style ! Quel corps ! Quelle silhouette !  Superbe !

La femme : hé ! Laisse tes mains superbes tranquilles !

L’homme : Quoi ?! Je fais rien de mal ! Je contemple ta beauté. Ce n’est pas interdit !

La femme : Laisse-moi tranquille

L’homme : Toutes les mêmes ! Vous nous provoquez  et après vous vous plaignez ! Regarde tout le monde est ‘accord avec moi dans ce métro. Personne ne bouge !

Deuxième scène dans le métro

 Une femme se lève elle passe devant un passager qui la dévisage

 L’homme : madame donne moi de l’argent

La femme : Et pourquoi ?

L’homme : Parce que tu as de l’argent toi. Tu es une bourgeoise ça se voit bien. Tu es bien habillée. Parfumée …

La femme : Et alors ?                                                                                                                                             L’homme : J’ai pas d ‘argent moi. Et j’en ai besoin ! Si tu ne veux pas, je te le prends ! Et si tu dis quelque        chose je te casse la tête ! Compris

Troisième scène dans le métro

 L’homme : Ma chérie, c’est ma place !

La femme : Comment ? Ta place ?

L’homme : Toi tu es une femme ! Moi je travaille ! Tu ne vois pas que je suis fatiguée ?!

La femme : Et moi alors ?

L’homme : Toi tu dégages !

Quatrième scène dans le métro

 Une femme se lève, accompagnée de son fils adolescent. Elle se place près de la première femme qui s’est fait agressée.

 La femme : Tu vois mon petit. Ces filles d’aujourd’hui ne font que des problèmes. Elles se croient tout permis ! De notre temps on se tenait correctement. Maintenant elles sortent presque nues …

Le garçon :… Quand je serai grand … tu verras !

Cinquième scène dans le métro

 1) Un Homme venant de l’arrière du métro passe devant  tous les personnages, les examine.

2) Il rit.

3) IL fat un clin d’œil à la femme qui est avec son fils. Elle lui répond positivement.

4) IL se place droit et se montre indifférent. Les oppressions envers les femmes  ne le regardent pas !

5) Il s’installe devant tout le monde et allume une cigarette. Il a l’air indifférent.

La femme : Hé jeune homme on ne fume pas dans le métro !

L’homme : Hé la vieille on ferme sa gueule dans le métro !

Le garçon : Ah Ah AH !  (Il pouffe de rire en regardant sa mère)

 Deuxième situation: Oppressions dans la famille

 Première scène dans la famille

Le Mari rentre du travail

Le Mari : Aïcha viens ici. Apporte-moi mes chaussures. Le thé à la menthe. Dépêche toi !

Pendant ce temps le mari sort  de la pièce.

La Femme : Voilà. Elle pose les sandales sur le côté

Le Mari : Donne-moi le journal vite.

La Femme : Le voilà ton journal

Le mari regarde sa femme

Le Mari : Viens voir un peu par !

Le mari regarde sa femme, la dévisage.

Le Mari : Mais tu t’es maquillée !

La Femme : Oui et pourquoi tu te mets en colère, on est à la maison non ?

La Belle Mère : (vers sa belle fille) Je te l’avais dit. Ce n’est pas normal qu’une femme se maquille. Une femme doit rester naturelle.

Le Mari : Mais regardez-la, on dirait une prostituée !

La Femme : Non ! Laisse-moi

Le Mari : Tu sors séduire les hommes dès que j’ai le dos tourné ?! C’est ça !?

La Femme : Non

Le Mari : Ecoute moi bien : maintenant tu ne sortiras plus jamais. Je t’enferme à la maison. Et je prends la clef avec moi !

Le frère : Il faut être fort devant les femmes. Mon frère, tu as raison.

La fille : Maman ne fait rien de mal ! Elle cherche seulement à être une femme, une vraie !

Le Mari : Ca c’’est la meilleure. Ta fille qui se permet de nous donner des leçons ! A nous les adultes !

La Belle Mère : Une vraie femme, ça ne répond pas à son mari, ça écoute sa belle mère !

Le grand Père : Laissez cette pauvre fille tranquille.

Le Mari : Je vais la laisser moi oui ! Toute seule à la maison !

Des voisins   tendent l’oreille aux cris de la femme mais n’interviennent pas !

Deuxième scène dans la famille

La famille est réunie. La jeune de la famille entre dans la pièce.

 La Jeune fille : Bonjour

La mère : Bonjour ma fille. Tu as l’air bien excitée ! Qu’est-ce que t’arrive ?

La Jeune fille : Vous allez être fiers de moi. J’ai  réussi au lycée. Je vais entrer à l’université à la rentrée prochaine !

Le père : C’est bien. Tu vas aller  t‘inscrire à la faculté de Gafsa

La Jeune fille : Non il faut que j’aille à Tunis dans une grande école

La mère Tu vas rester  à Gafsa près de nous.

Le père : Tu sortiras de Gafsa quand tu seras mariée et seulement si ton mari est d’accord !

La mère : ton père a raison.

La Jeune fille : Mais c’est du théâtre que je veux faire et il n’y en a pas à Gafsa.

Le père : Ce n’est pas pour faire du théâtre qu’on t’a payé tes études !

La mère On s’est sacrifié pour toi. Et voilà la récompense !

Le père : Tu resteras  à Gafsa et tu sera un professeur !

La Jeune fille  Vous voulez ma mort ?

Les oppresseurs tous ensemble : On te veut une vraie tunisienne !

Troisième scène dans la famille

 Le grand frère : Donne-moi cette télécommande.

La Jeune fille : Ecoute j’étais en train de regarder un film

Le grand frère : Ça m’est égal. Je veux cette télécommande !

La finale de la coupe du monde va commencer. Donne-moi cette télécommande ou je te frappe

La Jeune fille : Me frapper pour une télécommande !

Le grand frère : Non pour l’amour du foot 

Le petit frère : C’est la loi des plus forts !

La mère : donne-lui cette télécommande ou ça va mal se finir comme d’habitude.

La Jeune fille : Les habitudes c’est toujours de mauvaises choses

Le père : Alors prend cette gifle. C’est la première et pas la dernière si tu continues à faire la forte tête !

Quatrième scène dans la famille

 La sœur et son fiancé s’embrassent. Passe le petit frère :

 Le petit frère : Qu’est-ce que vous faites là ? Papa ! Maman ! Ma sœur et son petit ami s’embrassent sur la bouche devant la porte ! 

La fille : Tu vas te taire !

Le père : Qu’est-ce que vous faites ici 

La fille : On se disait juste au revoir

Le petit frère : Ils faisaient l’amour comme au cinéma !

Le père : Des baisers sur la bouche ?! Pas de ça chez moi !

Le Garçon : Mais nous sommes fiancés !

Le père : Vous n’êtes pas encore mariés !

Le Garçon : On ne fait rien  de mal !

La mère : On fait pas ça avant le mariage !

Le père : Ma fille pour toi c’est fini les sorties ! Et toi tu reverras ma fille le jour du mariage. C’est tout ! 

Les voisins : Quelle honte ! Elle mérite des coups de fouets !

 Troisième situation : Oppressions dans l'espace professionnel

Première scène dans l'espace professionnel

 Le patron : C’est quoi ces saletés dans le bureau ? Fatima tu vas me nettoyer tout ça !

Fatima : J’ai beaucoup de travail ce matin. Demandez à la femme de service.

Le patron : qui c’est qui commande ici ? Allez ! Nettoie !

 Fatima commence le nettoyage. Le patron s’approche d’elle  et la prend par la taille

 Le patron : Tu ferais une belle femme de ménage ! Et une jolie maitresse ! Si tu voulais

Fatima : S’il vous plait laissez-moi tranquille !

Le patron : Je te conseille d’être plus conciliante  si non …tu pourrais bien te retrouver à la rue et sans travail !

 Les autres : Diverses attitudes mais n’interviennent pas  (rires, attitudes de dégout etc.)

  Deuxième scène dans l'espace professionnel

 La demande de congé

L’employée : Je viens d’accoucher et mon petit garçon est malade. Il a besoin de ma présence. Je voudrais prolonger mon congé de maternité.

Le patron : On a trop de travail en ce moment. Ce n’est pas possible.

L’employée : Je reviendrai travailler plus tard, même sans salaire.

Le patron : Comme tu voudras. Si tu arrêtes le travail maintenant je ne te reprendrai pas !

L’employée : S’il vous plait !

Le patron : Fallait pas faire d’enfant ! Allez au boulot ou à la porte !

Troisième scène dans l'espace professionnel

 Le collègue masculin : Fatima va me chercher un  allongé au café à côté.

Fatima : Comment tu me parles ? Je suis ta collègue, pas ta servante !

Le collègue masculin : Tu es Fatima et Je suis Mohamed !

Fatima : Et alors ?

Le collègue masculin : Et alors, quand Mohamed dit à Fatima d’aller lui chercher son café, elle se lève sans crier ! Sans rouspéter ! Avec le sourire ! Et va lui chercher son café !

Fatima : Si non ?

Le collègue masculin : Si non, Mohamed lui met une gifle et personne ne dira rien !

Quatrième scène dans l'espace professionnel

 Le travail des femmes et les heures supplémentaires

 L’employée : Bonjour Je viens de regarder ma fiche de paie 

Le patron : Et alors ? 

L’employée : Je vois que les heures supplémentaires sont payées au même titre que les heures normales !

Le patron : Et alors ? 

L’employée : C’est pas normal 

Le patron : Et de se plaindre quand on a un bon boulot alors que tout le monde cherche du travail ?

C’est normal ?

 L’employée : Chaque travail mérite salaire

Le patron : Ton salaire tu l’as ! 

Le public intervient dans le spectacle en remplaçant les acteurs

DSC02167  DSC02114
  DSC02172

Vidéos du spectacle


 

 

Second spectacle "Jouer pour la démocratie"

 

THEATRE FORUM UN THEATRE POUR LE PEUPLE

DSC07681

DSC02384 

Le "Joker" anime des jeux de communication pour familiariser le public avec les acteurs,avec le jeu du spectacle lui-même et les préparer à intervenir directement dans le spectacle

 


Introduction


Nesrine  La "Joker" explique le déroulement du spectacle de "Théâtre Forum"

 « le théâtre-forum se découpe en deux parties. D’abord les comédiens jouent une scène du spectacle, puis le joker fait intervenir le public. Si vous voyez quelque chose qui ne vous plaît pas, vous pouvez changer la situation en prenant le rôle de l’opprimé€ ou en prenant un oppresseur pour le convaincre. »

SCENE 1

Les comédiens entrent sur scène pour répéter un spectacle mais ils commencent à discuter. Certains ne veulent pas jouer dans cette pièce pour de multiples raisons qu'ils donnent. D'autres ont peur des réactions violentes du public. Quelques uns veulent absolument jouer car, pour eux,  c'est la liberté qui est en jeu.

Sana : « je vais jouer dans la rue même s’il y a des scènes interdites. Vous êtes d’accord pour jouer avec moi ? »

Saif : «  Je ne suis pas d’accord pour faire du théâtre de rue mais je le fais parce que je crois à notre pièce et je vais jouer, même si la police me frappe ! »

Hannah : « Je veux le faire pour convaincre ma famille que le théâtre dans la rue, ce n’est pas mal vu, ce n’est pas sale ! »

Melek : « Je m’en fous de ce que vont dire les gens ! Je vais jouer dans la rue, c’est tout ! »

Nesrine : « Oui on va jouer dans la rue, des scènes d’amour dans la rue. C’est du théâtre ! Rien ne nous fait peur ! »

Hamden : « Malgré qu’il y ait beaucoup de filles dans le groupe, on y va, on va le faire ! »

Hamza : « Je vais jouer dans la rue, même si mes copains me voient et se moquent de moi ! »

Mohamed : « Je vais jouer dans la rue parce que je suis un fils du peuple ! Les pierres, les coups, je m’en fous. La culture, ça vient de la rue ! »

Khaled : « On s’est fatigués, on a eu beaucoup de stress, beaucoup de gens nous ont mis des bâtons dans les roues… mais c’est justement pour ça qu’on doit jouer notre pièce ! »

Zied : « Je suis avec toi ! »

Ensemble : « on est un groupe, on reste ensemble ! On va jouer !! »

Nesrine  La "Joker" : « On va voir ce qui va se passer si on joue cette pièce dans la rue.. »

SCENE 2     Le couple amoureux

Saïf : « Viens ici… »   « Je t’aime »

 Sana : « Moi aussi »

Saïf : « Tu me manques.. »

Sana : « Toi aussi.. »                            Et ....ils s'embrassent

La famille et les proches des comédiens font irruption sur scène pour l’interrompre.

Khaled : « C’est ma fille ! Après 24 ans de bonne éducation, la voilà qui fait du « théâtre » vulgaire dans la rue ! »

Melek : « C’est mon amour, je l’aime et il me trahit en public, dans la rue, avec une autre fille ! »

Hamza : « Je savais qu’ils jouaient dans la rue mais je ne l’avais pas cru. Ma sœur joue ce rôle ! »

Nesrine : « Ma fille… après 24 ans… elle me met la honte devant tout le monde ! »

Hannah : « Que vont dire mes copines si elles voient ma sœur s’afficher comme ça dans la rue ? »

Mohamed : « Mon voisin ! Il laisse tomber ces études pour faire ça, du théâtre dans la rue ! »

Zied : « Quoi ? Ma voisine ! Je l’ai choisie comme fiancée et elle me trompe ! »

Nesrine  La "Joker": « On a vu ce qui peut se passer dans la rue »

Les personnages répètent leurs arguments pour que le public puisse intervenir.

 

SCENE 3

Forum : « Le rendez-vous amoureux »

Jalil : Salut

Sadya  Salut

Jalil :   Voici la moto !  Elle est vraiment magnifique!

Jalil :   Bon on y va !

La fille prend  son casque !

Jalil :  On ne met pas de casque sur une Honda japonaise ! Tu es folle !

Sadya    Mais si on tombe ?

Jalil :   Fatima, fais-moi confiance ! J’ai l’habitude !

Sadya   Si on a un accident !

Jalil :   S’il y avait du danger je ne t’amènerais pas avec moi !

Sadya   Ouais mais…

Jalil :   Sans casque, les cheveux dans le vent. Tu es libre !

Sadya    Oui mais c’est risqué !

Jalil :   Fatima si tu veux rester jeune, il faut prendre des risques.

Jalil :  C’est comme si ce soir tu allais me sortir un préservatif.

Sadya    J’y ai pensé. J’en ai pris !

Jalil : : Je suis un homme moi ! Pas un homosexuel !

Sadya   Le sida tu y as pensé ?

Jalil :   Le sida ça n’existe pas en Tunisie.

Sadya   Un préservatif c’est juste  un bout de caoutchouc

Jalil :   Le préservatif c’est dégueulasse ! Ce n’est pas naturel !

Sadya    ça peut être utile.

Jalil :  Je n’ai pas besoin de ça !

Sadya    Jalil ! Il faut se protéger

Jalil :  Moi je suis en bonne santé !

Sadya    Jalil ! Le sida est partout !

Jalil :  C’est les adultes qui le disent pour nous faire peur !

Sadya   : Jalil ! Je t’aime !

Jalil :   Moi aussi je t’aime ! Viens Laisse ton casque et tes capotes !

Sadya   Comme tu voudras…

SCENE 4

Une fois la scène terminée, le "Joker" et les acteurs jouent le "Théâtre Forum" c'est à dire qu'on propose au public de remplacer Sayda pour essayer de convaincre Jalil de mettre un casque et de ne pas refuser de mettre un préservatif au cas où ils auraient un rapport sexuel . C'est le moment interactif du spectacle. Là il s'agit de faire de la prévention en santé publique.

Mais après avoir remplacé la fille dans la scène de la moto, les comédiens jouent comme s'ils étaiet des vrais spectateurs, un véritable public qui réagirait violemment.

Nesrine  La "Joker" : « On va voir ce qui va se passer si on joue cette pièce dans la rue.. »

Hamden : « C’est quoi ça ? J’ai emmené mes enfants avec moi ! Il ne faut pas qu’ils voient ça ! »

Nesrine : « Ce n’est pas une éducation ça ! Si je te prends, je te casse la gueule ! »

Melek : « Ca se fait pas ce que vous faites ! Pas dans la rue ! »

Zied : « Je vais me venger ! Je vais te frapper ! »

Hamza : « Mais c’est du manque de respect ! »

Mohamed : « C’est quoi ça ? C’est ça le théâtre ? C’est de l’impolitesse ! »

Khaled : « Dans la rue pour parler de préservatifs ! C’est pas dans notre culture ! »

Nesrine  La "Joker" « Je n’en peux plus ! Je n’ai pas pu les convaincre.

Y en a-t-il un de vous qui puisse le faire ? »

Maintenant le joker demande au "vrai" public de venir tenter de convaincre les "faux" spectateur S'ils ne pensent pas comme eux.

Place au "Forum Du Forum" 

Mais .... 

Avant de "Faire Forum" Les acteurs font des jeux avec les spectateurs.

DSC02088DSC02142

 Le spectacle en répétition

Le spectacle en public

Le public s'exprime

Augusto Boal disait que faire du théâtre Forum c'était

"Avoir le courage d'être heureux "!

CIMG5091

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Zippo Le Clown

  • : Les aventures de Zippo
  • Les aventures de Zippo
  • : Zippo le clown partage ses expériences humaines vécues durant les voyages et les rencontres inter culturelles. Il donne un espace de parole à tous ceux qui ont partagé bonheurs et galères avec le théâtre et les voyages. A la rencontre des personnes qui ont développé des actions artistiques diverses, Clown, théâtre …qui ont développé des actions de solidarité entre les pays du nord et ceux du sud. Ceux qui ont mis en place des voyages solidaires. Zippo evoque l'Inde, le Brésil, le Maroc,...
  • Contact

Recherche

Informations