Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mars 2012 1 19 /03 /mars /2012 14:09

 

baniereBresilHaute

clown8

Les commanditaires

Cette action a été proposée par le ministère de la Santé du Brésil et la "FURG" université fédérale de Rio Grande


Les buts de la formation

Former des Acteurs de « Théâtre-Forum » et des « Clowns–Acteurs-Sociaux » dans le but de les amener à créer (avec leurs potions magiques) des espaces de santé. Ce projet ouvert sur les communautés, proposera des actions de sensibilisation sur les questions de santé publique, de prévention primaire en ciblant tout particulièrement les plus défavorisés, dans les domaines de la prévention primaire, la santé mentale, les grossesses précoces.


Coordinateur et formateurs

Coordinateur de l’action Mr Alfredo Martin / Professeur à l’université “Furg”

Formateurs : Mr Jean Pierre Besnard pour l’association “Carvane-Théâtre”

Formatrice : Me Aude Beaudoin pour  l’association  “Ficelle et compagnie”

Me Aline : Fondatrice de l'association "Raiz Do Riso"formatrice et porteuse du projet

Me Lorence Marafante Brancao Formatrice clown formée par "Caravane Théâtre" " traductrice-Joker"

Avec l’appui de Me Geneviève Figarole secrétaire de “Caravane-Théâtre”


Les participants Brésiliens et Français

429938 3149498948071 1583013243 2603064 1568767575 n

Formation de cinq journées au "Théâtre-Forum"

Jeux et exercices Improvisations sur thèmes

 

DSC09619  Vidéo

  Formation de cinq journées au "Clown-Théâtre"

  Jeux exercices et improvisations

DSC09879

DSC00251

  vidéos

Formation de trois journées au "Clowning"

Jeux exercices improvisations

DSC05878

  Les spectacles créés par les participants  Spectacle de Théâtre Images

  Obstacles à l'embauche

DSC06593

Vidéo à Pelotas

Spectacles de théâtre forum créés par les participants

L'histoire de Maria ( grossesse précoce)

DSC09951                                                  

 

ViIDEO A PELOTAS

"Maria" LE FILM

  "Ne crack" pas !

DSC09949

VIDEO A CASSINO

Vidéo en communauté

  Le rendez-vous amoureux.

DSC07219

VVIDEO EN COMMUNAUTE

Spectacles de "Clowning"

Sortie clown

DSC06391VIDEO SORTIE CLOWN DANS L'ILE

  Clowns et sida. Clowns et acteurs invisibles.

CIMG4116

 VIDEO SUR LA PLAGE 

Vidéo en communauté
VIDEO A l'université

 

DSC00379

 VIDEO EN SPECTACLE

Fausses croyances autour du sida


TEXTES DU SPECTACLE DE THEATRE FORUM

L'HISTOIRE DE MARIA

 

 

Scène 1) La grand-mère. Un travailleur social. Dans la maison.

Arrivée de la grand-mère (Avo). Elle va s’asseoir dans le coin droit de la scène. Elle y restera tout le spectacle. Elle fait semblant elle tricote.

Le travailleur social : Bonjour Avo. Je suis le nouveau travailleur social du quartier. Vos enfants sont là ?

Avo : Tout le monde est sorti.

Le travailleur social : Je vous laisse un prospectus sur nos actions auprès des jeunes du quartier.

Avo : Merci, je le leur donnerai

 

Scène 2) Maria ses amies et le professeur.

La prof : Je vous rends votre devoir de Mathématiques. A Cléusa : C’est très bien ! A Ivane : Moyen. Quant à toi Maria… ça ne va plus du tout ! Qu’est-ce qui se passe depuis quelques temps tu te laisses aller !

Maria : C’est rien, je vais me reprendre !

La prof : J’espère  pour toi!

Les amis s’éloignent

Cléusa : C’est vrai, qu’est-ce que tu as ?

Ivane : Tout le monde te trouve bizarre.

Maria : C’est Diégo ! Je pense toujours à lui ! Ce soir il doit m’amener au carnaval.

Cléusa : A Cassino ?

Maria : On ira avec sa bagnole.

Ivane : Il a une super voiture !

Cléusa : C’est un super dragueur oui !... Ces mecs là ne cherchent que des aventures sans lendemain ! Fais gaffe !

Ivane : Laisse-la ! Avec la vie qu’elle a à la maison, elle a le droit de se distraire un peu …

Maria : Lui il est pas comme les autres

Cléusa : Il a 10 ans de plus que toi !

Ivane : C’est son problème


Scène 3) Diégo et son pote Alfredo.

Alfredo : Diégo, comme ça tu va te taper une jeunette !

Diégo : Je veux juste m’éclater, ce soir, tester la nouvelle housse de la voiture, hé hé.

Alfredo : Fais gaffe au Conseil des Mineurs

 

Scène 4)  La mère dans la cuisine

Le frère est dans le fauteuil. Maria arrive de l’école.

Maria : Salut, maman, salut Tomas !

Maria s’assoit dans le fauteuil à côté de Tomas, le père arrive.

La Mère : (s’adressant à son mari) : Alors ? Comment ça s’est passé pour le travail ?!

Le Père : J’ai pas eu le boulot

La Mère : ca va faire 6 mois que tu es au chômage maintenant !

Le père : j’y suis pour rien si place était prise par un travailleur du nord.

La Mère : Moi, je suis fatiguée de faire des ménages !

Le Père : Et moi je suis dégouté ! Je vais boire un coup avec les potes.

La Mère : C’est ça comme d’habitude ! Et nous qu’est ce qu’on va devenir ?

Le Père : C’est pas à moi de faire des miracles !

Cilène  la petite copine de Tom arrive

Cilène : Tomas est là ?

Le Frère  ca fait une heure que je t’attends ! Viens par ici !

Tomas et Cilène s’embrassent longuement. Maria les observe.

Le Frère  (s’adressant à Maria) Hé alors !? T’as jamais rien vu ?

 Cilène : Laisse-la … c’est une gamine !

Le Frère  Quand même… elle a bientôt 16 ans… et déjà  de la poitrine

(Ils sortent)

Maria : Maman, j’ai fini la vaisselle. Je sors chez ma copine. Elle a loué un film.

La Mère : Fais ce que tu veux, moi, je m’occupe plus de rien.

 

Scène 5) Diégo et Marie dans la voiture

Diégo : C’était bien ce carnaval ?!

Maria : super. Maintenant il faut rentrer. Il se fait tard.

Diégo : Attend on va pas se quitter comme ça ! Encore un peu de musique.

Diégo abuse de Maria. Elle crie

 

Scène 6) A la maison : La mère cuisine. Le Père et Tomas regardent un match à la télé

Maria : Maman je voudrais te parler.

La Mère : Pas maintenant, tu vois bien que je suis occupée.

Maria : On ne peut jamais discuter avec toi.

La Mère : Je suis trop fatigué avec mes ménages, ton père sans travail et ton frère qui me donne beaucoup de soucis avec sa copine et ses études.

Le match s’interrompt à la mi-temps

Maria : Papa je voudrais te parler

Le Père : Va plutôt nous chercher deux bières au frigo ! (Le frère et le père se moquent)

Elle ramène les bières

Le Frère  Et les cacahouètes ?

Maria va chercher un bol. Elle se met au milieu de la pièce. Laisse tomber le bol en fer. Grand bruit. Tout le monde se fige en images.

Maria : Je suis enceinte

Le Père : Il ne nous manquait plus que ça !

Le Frère  T’es plus ma sœur !

La Mère : Avec tout ce qu’on a fait pour toi ! On n’a pas mérité

Avo : La pauvre petite il faut l’aider.

Le Père : Vous mêlez-vous de ce qui vous regarde !

Tous ensemble : dehors !

 

TEXTES DU SPECTACLE DE THEATRE FORUM

NE "CRAK" PAS !

 

Une famille recomposée

 

La fille  Non je le ferai pas !

La belle mère : Ne me parle pas comme ça !

La fille : C’est  toujours  à moi de faire le ménage

La belle mère : Ne discute pas !

La fille : Nadia elle ne fait jamais rien elle ! Je sais, c’est parce que c’est ta fille.

La belle mère : Il faut toujours que tu fasses la mauvaise tête !

Le père : Qu’est-ce qui se passe ici ?

La belle mère : C’est ta fille ! Impossible de la faire obéir

La fille : C’est toujours contre moi qu’elle crie

                D’abord t’es pas même ma mère !

Le père : Arrêtez de vous disputer toutes les deux !

La belle mère : Chérie,  il va falloir que tu choisisses un jour : ta fille ou ta femme.

La fille : C’est bon je choisis pour toi : la liberté !


 

Un père absent


Maria : (Une amie de la fille au téléphone) Tu viens ce soir.

On va s’éclater avec les potes

Caru la fille : tu sais que j’aime pas ça. La drogue ce n’est pas pour moi.

Maria : Ce n’est pas de la drogue. C’est juste pour rigoler avec les copains

Le Père : Au revoir chérie ! à demain.

Caru la fille : (à son amie) Attends ne raccroche pas .

Caru la fille : (à son père) Où tu vas comme ça.

Le Père : J’ai une réunion ce soir. Je rentrerai tard.

Caru la fille : mais tu m’avais promis de m’amener au cinéma avec toi.

Le Père : La prochaine fois Je ne peux vraiment pas

Caru la fille : Papa tu n’es jamais là ! Je m’ennuie toute seule.

Le Père : Je fais tout pour toi. Je t’ai acheté des jeux vidéo, tu as une moto,

 de l’argent de poche, de beaux habits, enfin de quoi être heureuse.

Caru la fille : mais…

Le Père : c’est pour toi que je fais tout ça. Je travaille dur tu sais. Je fais

 même des heures supplémentaires ! Allez faut que j’y aille !

Caru la fille : Maria : J’arrive.


La bande 

 

Le cousin: salut Antonio ! Ca n’a pas l’air d’aller très fort.

Antonio : Pas trop… enfin…

Le cousin : Qu’est-ce que tu as ? Dis-moi. Je suis ton cousin.

Antonio : Depuis que je suis arrivé à Rio Grande je n’arrive pas à me faire des copains.

Le cousin : Je suis là moi

Antonio : Oui, heureusement qu’il y a la famille

Le cousin : Pour les autres, c’est ta faute. Les copains t’invitent. Toi tu refuses toujours 

Antonio : Je n’aime pas ces réunions. Fumer du crack c’est pas mon truc.

Le cousin : Ce n’est pas comme ça que tu vas te faire des amis !

Antonio : J’ai peur. D’être accro.

Le cousin : Regarde-moi. Moi aussi je fume un peu. J’ai l’air d’un toxico ?

Antonio : non mais.

Le cousin : Je te propose de venir avec moi ce soir. Tu pourrais essayer. Rien qu’une fois. Juste pour faire comme les copains.

Antonio : Tu crois ?

Le cousin : Mais oui. Après tu n’es pas obligé de continuer.

Antonio : Et je pourrais rester dans la bande ?

Le cousin : Oui. Crois-moi ! On est de la famille non ?

Antonio : Alors c’est d’accord.

 

Le dealer

 

Dealer : Qu’est-ce que tu fais là ?

L’enfant perdu : Rien de mal monsieur

Dealer : Tu ne vas pas à l’école

L’enfant perdu :

Dealer : Tu n’as pas de famille

L’enfant perdu : Je suis parti de chez-moi. Mon père me bâtait.

Dealer : Ta mère ?

L’enfant perdu : Je n’ai plus de mère.

Dealer : Tu ne vas pas rester dans la rue cet hiver. Il fait froid !

L’enfant perdu : Je ne sais pas

Dealer : Faut manger. T’as de quoi ?

Rien mangé depuis 4 jours.

Dealer : Je peux t’aider.

L’enfant perdu : Oui

Dealer : Il suffit que tu fasses quelques petites commissions pour moi.

L’enfant perdu : Ce n’est pas dangereux ?

Dealer : Non c’est du crack. Aucun danger. Ne t’inquiète pas. J’ai quelques garçons comme toi qui travaillent pour moi. Je te présenterai.

L’enfant perdu : Je commence quand ?

Dealer : Demain Et même si tu veux t’amuser un peu je te donnerai de quoi fumer

 

TEXTES DU SPECTACLE DE THEATRE FORUM

LE RENDEZ-VOUS AMOUREUX

 

Maria: ola!

Pedro: ola! Fez tua mala?

Maria:   sim.

Pedro eu tambem. Peguei o oque era necessario.

Maria:  bah! Mas que baita moto!

Pedro: não é uma moto, é uma harley.

Maria: nunca tinha visto uma dessas! tri bonita!  uma verdadeira jóia.

Pedro já tinhas visto uma como esta?

Maria:  nunca tinha visto.

Pedro: e isso que estas vendo parada, precisa ver em açao…

como ela é flexível e manejável.

Maria sempre quis andar numa maquina dessas

Pedro fecha os olhos... Sentes como é suave?

Maria bah…treme tudo!

Pedro ouve ronco, sente esta potência.

Maria queres me dar prazer?

Pedro todos os prazeres

Maria queria dirigir…

Pedro tu? Éla e muito grande! Como vai saber?

Maria não é a primeira vez   wouhaou.  vem.... esta sentindo as vibrações?

pedro: sim mas presta a atenção. ela pode sair como o raio.

Maria tens medo?

Pedro não, mas isso me faz sentir esquisito… deixar voce pegar a coisa na mao…

Maria vamos la?

 

Ele descem do velomotor. Marie toma o seu capacete nasua mala...

 

Pedro Não vais pôr um capacete! Não sobre um harley,

isso não se faz, sou radical… largado!

Maria se eu cair?

Pedro Marie! Pode confiar em mim, a moto esta impecavel

e se houver perigo você pode segurar em mim!

Maria: sim. sei mas.......

Pedro ... e voce ja esteve montada numa harley? Conhece esta sensação?

Voce voa no vento e esquece todos os problemas e vive!

Maria sim mas é arriscado.

Pedro: arriscado, Marie! Esse e o barato! Você e eu vamos arriscar tudo juntos.

Tu vai ver o que é sentir aquilo por dentro! É como uma explosao de  vida.

E o que eu quero! Conhecer o grande tremor interior, arriscar a vida, arriscar a morte.

Maria sim mas, nao e porque a gente se gosta que precisamos morrer!

Pedro eu coloquei um som na  harley. Pode tocar a nossa música preferida 

 Com o teu capacete não poderás ouvir! Não se pode nem falar.

Marie, o importante e que estamos juntos! So voce e eu,  juntos esta noite. 

Isto e como me dares um  preservativo.

Maria bem.. claro..(sai um preservatif)

Pedro: que? Mas o que é isso agora? Pensa que sou qualquer um?

Por que? Pensa que eu sou bixa? Eu nao preciso desse tipo de coisa!

Maria: Pedro, te amo muito… mas um preservativo e uma coisinha de nada

perto de todos os problemas que podemos ter se nao usar!

pedro: sou rebelde…não poderia.

Maria e a AIDS?

Pedro: a AIDS e estupidez pura.eles nem sabem do que estao falando.

Deixa isso pra la, agora e so você e eu,  sem os outro e suas mentiras. 

 Pega teu capacete e teus preservativos e joga tudo na mala, e fim de papo!

Maria como queira…

 

 

TEXTE DE CLOWNING

CLOWNS ET ACTEURS INVISIBLES

 

 

Banane : Je cherche mon ami « Goyave ».  Vous ne l’auriez pas vu par hasard ?

Ah ! Le voilà ! Alors : je t’attends depuis plus d’une heure !

Goyave : je suis amoureux !

Banane :Raconte-moi.

Goyave : J’ai rencontré une très belle fille.  Elle est comme ça… !

C’est elle là bas ! J’y vais !

Banane : Hé ! Pas si vite ! Viens ici ! Est-ce que tu as des capotes ?

Goyave :   Non. Qu’est-ce que c’est ?

Banane : C’est pour se préserver du Sida.

Goyave  demande au public si quelqu’un en  aurait une.

Banane : Tiens en voilà une !

Goyave :   Merci. Je m’en vais !

Banane :Reviens ! Est-ce que tu sais t’en servir ?

Goyave :   Oui ! Ca se mange !

Banane : Non ! Imbécile. Regarde comment on fait !

Banane fait la démonstration avec sa bouteille.

Goyave : J‘ai compris. Maintenant, je sais me protéger du sida

Banane : Avec la capote, tu te protèges contre les maladies sexuelles.

La capote c’est aussi pour ne pas avoir d’enfants !

Goyave s’en va et revient heureux.

Goyave Tiens ton préservatif. Je ne m’en suis pas servi !

Banane : Quoi ?! Imbécile

Maria arrive au loin et l’appelle. Goyave  va la trouver et revient

La copine : Garde ta capote. Maria a un préservatif féminin.

C’est pareil. Ca protège contre le sida.

C’est les filles qui le mettent

 

TEXTE DE CLOWNING

LES FAUSSES CROYANCES  SIDA

 

Les clowns entrent un par un et disent comment ils ont attrapé le sida :

1.      Le Baiser

2.      La poignée de main

3.      A la piscine

4.      Dans les toilettes

5.      Au cinéma

6.      Dans la nourriture

7.      Par le téléphone

8.      Par les moustiques

9.      Les postillons

10.    Au lit : le sida est poursuivi et chassé par le préservatif …..

 

Les clowns entrent sur scène tous ensemble. Ils s’adressent aux spectateurs

Attention à vous. Le sida est là :

Sous les chaises

Dans les bonbons.

Surtout ne pas se toucher !

Ecartez-vous. Ne vous regardez pas.

Attention il attaque.

Sauve qui peut

 

Les clowns se retirent  puis reviennent sans le nez .Ils disent ensemble :  

« Ne faites pas n’importe quoi ! »

« Ne croyez pas tout ce qu’on vous dit !»

Répéter ces deux maximes. Puis

 

« Sida. Numéro de téléphone et adresse »

 

TECHNIQUE NOUVELLE

LA PEDAGOGIE INTERACTIVE

 

No caso que gostariamos atuar os fóruns

Mas que faltaria atores

Mas que teria um coringa e nenhum ator

Propõe a maravilhosa tecnica da:

 

« cenografia simultanea » ou « pedagagogia inter ativa »

 

1)      Seguindo a técnica do teatro forum

 

Um exemplo:

Sou um trabalhador social e quero fazer refletir jovens de vila sobre o problema das gravidez precoces.

Gostaria fazer isto sob uma forma ativa fazendo participar meu público ativamente.

 Gostaria usar as técnicas do teatro fórum e/ou do teatro imagem, mas não tenho atores ! Como fazer?

 

Pego diretamente no público os atores que preciso.

 Vou fazer esses não-atores atuar rapidamente uma pequena cena de teatro forum que experimentei anteriormente.

 

É claro que essa pequena cena não será tão desenvolvida e será menos completa que uma história grande, mas vai me permitir de propor uma reflexão ptofunda e inter ativa num processo lúdico e participativo.

 

Cena simultanea A história de Maria (com 6 personagens)

 

cena1)

Maria e uma amiga (Cleusa)

Cléusa  : O que houve ? tudo bem ?

Maria : claro que sim ! hoje a noite o Diego me leva pro carnaval.

Cléusa : te cuida, o Diego não é um cara sério

Maria : ele não é como os outros

Cléusa : Maria ! Ele só tá com 10 anos a mais que tu !

Maria : eu amo ele


Cena 2) 

A mãe na cozinha. O irmão tá na meza, lendo o jornal .

Maria chega da escola, sent aperto do seu irmão ; o pai chega

La Mère : eai ?! conseguisse o emprego ?

Le Père : Não ! tou de saco cheio ! vou tomar um trago com os amigos !

La Mère : Onde vai ?!

Le Père : tu reza na igreja e eu, no boteco

Maria : Mãe, quero ir na casa da minha amiga hoje a noite, ela alugou um filme.

La Mère : Faz o que quiser, eu não quero me preocupar com mais nada.

 

cena 3)

 Diego et Maria depois do carnaval

Diégo : e ai, gostou ?!

Maria : legal. Mas agora tenho que voltar pra casa.

Diégo : espera, tu não vai me deixar assim !

(atrás da cortina) Diego está abusando da  Maria. Ela grita ;

Maria : não ! não quero !

Diégo : Mas eu te amo ! pare de fazer a guriazinha fresca !

 

cena 4)

 Em casa : A mãe está cozinhando. O pai e o irmão estão  olhando o jogo na TV

Maria : Mãe, quero falar contigo.

A Mãe : Agora não, tu néao tá vendo que estou ocupada.

Maria : Pai, quero falar contigo

O pai : Vai pegar duas gelada na geladeira !

Maria : (para seu irmão) Tomás !

O Irmão : E a pipoca, cade a pipoca !

Maria vai pegar um pratode aluminio. Ela vai no meio da peça, deixa cair o prato.

Maria : Estou grávida !

O pai : Só faltava essa !

O Irmão :  tu não é mais a minha irmã !

A Mãe : Com tudo que a gente fez para ti ! A gente não merece isso

todos : Rua ! (Imagem)

Pegar no público (a sala de aula, o grupo) 4 menino e 2 meninas qui vão atuar respeitivamente :

Maria (a filha) Cléusa (a amiga), o pai (Claudio) Toma (o filho) Ivane (a mãe) Diego (o namorado de Maria)

Distribuir o papéis. Dar os diálogos aos pouquinhos, para cada um dos atores.

Simultaneamente, criar uma pequena cena preparada anteriormente.

Fazer ensaiar e repetir os diálogos várias vezes.

Já que os diálogos são simples, os atores não têm dificuldades par memorizá-los.

Perguntar par o público o que pensa da situação.

Com qual personagem ele se sente em simpatia, quem ele gostaria de ajudar. 

 

Explicar aos « atores » que eles terão que improvisa rem função das « vontades »

das personagens e não em função de que eles-memos pensam e sentem.

Explicar oa público que eles podem vir substituir o oprimido para tenter resolver os problemas, tirar a opressão…

Pedir aos espectador de refletir em pequenos grupos (com os vizinhos)

para ver o que poderiam tentar durante a troca de papel

e em que momentos eles poderiam para a história para entrar

e atuar seus argumentos como novos atores.

Propor de fazer fórum.

Isso abre o diálogo.

É o centro da técnica.

Podemos fazé-la evoluir de várias maneiras, por exemplo :

A)  simplismente usá-la para abrir o debate

B)  Retomar a cena mas pedindo ao público de incluir outro elementos do lado dos « opressores »

C)Introduzir personagens, ideias e opressões (dificuldades)

D)pedir ao grupo de construir, usando o modelo, outras cenas sobre o mesmo problema.

E)Etc.

 

2) Seguindo a técnica do« Teatro Imagem »

Usando o mesmo modelo : apresentar na frente do público não avisado uma problemática, é possivel fazer atuar uma imagem que a gente terá preparado anteriormente.

Nesse momento, trabalhamos segundo a técnica do teatro imagem. (podemos, no final, propor de falar e de ir até o teatro fórum)

Propor ao público de construir a parte seguinte com outras imagens, etc.

O interessso de uma tal postura é que ela é :

- Ativa – Lúdica -  nova – Surpreendente - muita eficiente

dominar essa técnica pede uma iniciação ao teatro fórum e ao teatro imagem,

como nós-mesmo chegamos a propor na nossa formação.

 

VOIR LES ALBUMS PHOTOS DES FORMATIONS

http://www.lesaventuresdezippo.com/album-2039437.html
http://www.lesaventuresdezippo.com/album-2039460.html

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Zippo Le Clown

  • : Les aventures de Zippo
  • Les aventures de Zippo
  • : Zippo le clown partage ses expériences humaines vécues durant les voyages et les rencontres inter culturelles. Il donne un espace de parole à tous ceux qui ont partagé bonheurs et galères avec le théâtre et les voyages. A la rencontre des personnes qui ont développé des actions artistiques diverses, Clown, théâtre …qui ont développé des actions de solidarité entre les pays du nord et ceux du sud. Ceux qui ont mis en place des voyages solidaires. Zippo evoque l'Inde, le Brésil, le Maroc,...
  • Contact

Recherche

Informations