Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 février 2016 5 19 /02 /février /2016 15:01

Une vie en écologie

Spectacles de THEATRE FORUM

par les acteurs amateurs de

"7A VOUS DE JOUER"

Caravane Théâtre : Vous avez dit : "Ecologie" ?
Les sprctateurs ont la parole .

Les sprctateurs ont la parole .

1) La naissance

1) La naissance

2) L'adolescence

2) L'adolescence

L'âge adulte

L'âge adulte

L'âge d'or

L'âge d'or

L'âge "adulte avancé"

L'âge "adulte avancé"

L'âge mûr

L'âge mûr

L'âge troisième

L'âge troisième

L'âger terminus

L'âger terminus

Les acteurs et les "Spect-acteurs"

Les acteurs et les "Spect-acteurs"

QULQUES TEXTES

DES SPECTACLES DE THEATRE FORUM

« Tout jetable »

Une vie A à Z

 

 Les mamans en courses

 

Deux femmes font les courses avec deux poussettes et des poches supermarché pliées sous les poussettes.

 

 Julie : Attends il me faut des couches.

Julie  s’arrête devant le rayon, impressionnée

Julie : Eh, regarde-moi ces couches culotes  C’est nouveau ça ! Sans plastique, sans parfum, sans parabènes, sans bisphénol A, sans BPA, enrichies en vitamine A, B12, C et K ! Ecologiques et jetables en plus !

Marie : Moi je prends que des couches culotes lavables !  J’ai pas le budget pour ça ..  C‘est que j’en ai trois à la maison !

Julie : Je comprends. Nous avec mon mari on serait prêts à se sacrifier pour les enfants s’il le fallait.

Marie : Il paraît que ces couches culottes jetables, ce ne serait pas bon pour l’environnement …

Julie : ça me fait rire ça ! Les fesses de nos petits,  ils s’en foutent pas mal !

Marie : Moi ce que je dis

Julie : D’ailleurs,  les couches lavable ça sent mauvais ! Et laver ça à la main … bonjour !  Hé ! Ce n’est pas eux qui vont venir nous faire la lessive à la main !

Marie : Mais quand même!

Julie  met trois gros paquets de couches dans le chariot 

 

 Julie : Quand je pense que j’ai 3 étages à monter sans ascenseur  ...

Marie : Hé oui ! …C’est toujours nous qu’on trinque …

 

Bon anniversaire

Le père : Kevin, qu’est-ce que tu veux  qu’on t’offre pour ton anniversaire

Kevin : Je ne sais pas encore. J’ai besoin de pas mal de chose. Amène-moi à l’RNAC  comme ça je pourrai choisir

Le père : Va chercher ta mère. On y va.

Dans la boutique

Kevin : Waouh ! T’as vu l’IPhone 21 ! Il vient juste de sortir ! Il est super !

La mère : Kevin tu en as un portable

Kevin : Moi j’ai le 19 et ça c’est un 21 ! ça n’a rien à voir !

Un vendeur qui passait par là.

Un vendeur : Si je peux me permettre… votre fils a raison … ça n’a rien à voir !

Vous avez la vidéo en 3 D. Le son en Haute définition. Diffusé à 360 degrés.

4 caméras. Devant derrière et sur les côtés !

Le père : ça a l’air vraiment génial. Si j’avais eu ça de mon temps …

La mère : Qu’est-ce que tu aurais fait ? Un grand metteur n scène ?

Une rock star ?

Le père : Avec toi on ne peut pas rêver !

Kevin : Papa c’est ça que je veux !

Le père : On va voir ça.

La mère : Toi, pour dépenser inutilement t’es pas le dernier.

Un vendeur : Madame c’est le jour des promotions… et si vous avez la carte RNAC …

Kevin  Le père : On l’a la carte !

La mère : Kevin, qu’est-ce que tu vas faire de l’IPhone que tu as ?!

Kevin : Il marche plus très bien … et la batterie ne tient plus la charge. Il sert plus à grand chose.

Le père : Tu vois ?!

La mère : Je vois que je m’en vais. Je supporte pas cette sur consommation.

Le sèche-linge

  La femme  Chéri, il pleut, t’as pensé à rentrer le linge ?

Un homme enter tranquille... Il est entrain de manger un yaourt.

L’homme : Euh, non ... mince, j’avais même pas vu qu’il pleuvait ...

La femme : Pfft ça va encore être tout mouillé ... y avait toutes tes chemises ... j’espère que tu n’y comptais pas pour demain ...

 L’homme : Ben si justement, j’ai une réunion très importante chez un client ...

La femme : Avec ce temps, bonsoir tes chemises !

L’homme : Toujours pareil ! Faut que j’assure moi !

La femme : Parce que tu crois que j’assure pas moi ?

L’homme : Demain soir je passe au magasin et je t’achète un sèche-linge.

Marre du fil à linge au fond du jardin. Fini les panières de linge à transporter !

La femme : Demain « TU » t’achètes un sèche linge ! Toi toujours ta manie de dépenser sans compter ! 

L’homme : Ah ! T’es vraiment pas une femme moderne toi !

La femme : Un sèche linge c’est pas notre priorité.

L’homme : C’est ma priorité à moi ! J’en ai marre de cette vie de précaires !

La femme : Dis-moi avec quoi tu veux t’acheter un lave linge ? Tu sais bien qu’on n’a pas d’argent en ce moment

L’homme : Le crédit c’est pas fait pour les chiens.

La femme : On en a déjà plein de crédits, le lave vaisselle, je frigo américain …

L’homme : ça suffit ! J’ai du boulot Moi ! Et il faut que je le garde ! J’ai des responsabilités moi ! Je nourris la famille moi !

La fille qui a entendu la conversation

 La fille : Vouai moi j’ai besoin de vêtement pour le sport

L’homme : Toi tu peux attendre

L’homme en aparté et en partant

L’homme : Samedi, je fais chauffer la carte bleue !

 

Obsolescence programmée

 


Camera café  

 

1er collègue entre en scène avec une cafetière dans une main et une pile de gobelets plastique + des cuillères en plastique dans l’autre.

 Steph : s’adressant aux coulisses. Ludo Marie, pause-café !

Ludo  entre en scène avec un tabouret haut ou toute chose pouvant faire office de table haute.

 

Ludo : Waouh ! Je n’ai pas « dé scotché » du boulot depuis 2 heures. Merci Steph pour le café.

Il prend 3 verres et 3 cuillères et commence à servir le café.

Marie : qui entre en scène avec un mug et une cuillère en métal à la main. Attends Ludo j’ai mon mug ...

Ludo : moqueur. Oh ! Le mug que notre patron « chéri » nous a offert pour noël, avec le logo de la boite ...

Marie : se sert puffs je m’en fiche du cadeau  moi... vous vous rendez compte qu’à vous deux vous utilisez 8 verres et 8 cuillères en plastique par jour

Steph : et alors ? C’est la boite qui paye non ? ...

 Marie : ce n’est pas une question d’argent ! Et l’environnement, vous en faites quoi ?

 Ludo : Marie, c’est qu’un TOUT PETIT verre en plastique ...

 Marie : en plus moi je préfère mon mug, au moins je me brule pas les mains.

 Steph et Ludo : fiers d’eux, brandissent leur verre et sortent un deuxième verre emboité dans le 1erNous non plus, on en met 2.

 Marie :....

 Ludo : et puis qu’est ce que tu fais du tri sélectif !

Ils jettent leurs gobelets et leurs cuillères dans la poubelle et sortent.


La liste de mariage

La mère : Alors cette liste de mariage ?

La femme : Tu sais maman on est bien embêtés..

La mère : Et pourquoi ?

La femme : On a tout ce qu’il faut

La mère : Quand même …

La femme : Tu oublies qu’on vit ensemble depuis quatre ans !

La femme prend le catalogue et dit à haute voix :

 

La femme : Alors, « Petit électroménager » !

Cafetière On a Robot multifonction On a Grille-pain On a Bouilloire électrique On a

On en a  même 2, Wok Appareil à raclette, à fondue, à gaufres, a croque-monsieur ...

On a, on a, on a, et on a !

La femme : tournant les pages.  Humm ... « art de la table » ! Elle parcourt les pages Bof ... à part peut-être le plat « vapeur-ultra-cuiseur-minute » je vois pas ... on a le service de table que m’a grand-mère m’a offert pour mon 1er mariage, et toute ta vaisselle ...

La femme : En fait on a besoin de rien

La mère : Tu peux pas faire ça. Tes amis attendent que vous choisissiez !

La femme : Mais, si on a besoin ce rien

La mère : C’est pas correct. Il faut respecter la coutume. Quand on se marie il faut une liste de mariage ! Ne me fais honte ! Demande à ton fiancé

L’homme prenant le catalogue « bricolage » !

 

 L’homme : Perceuse On a ! Ponceuse On a ! Visseuse On a ! Etau multifonctions On a ! Scie sauteuse On a ! Circulaire On a ! On a ! On a ! Putain, la tuile ! On a tout !

La mère : Vous pouvez pas laisser les gens comme ça, sans liste de mariage, ca se fait pas ...

L’homme : Franchement je vos pas ce qu’on pourrait proposer ?

La mère : C’est la catastrophe !

L’homme : Ou alors … j’ai une idée

La femme : Vas y !

L’homme : Une tondeuse à gazon …j’ai toujours rêvé d’en avoir une !

La femme : Mais chéri on habite au quatrième. On n’a pas même pas de jardin...

La mère :   Et pourquoi pas 

Marie :  Ça ne peut pas se passer comme ça !

 

Vieillesse et sur médicalisation   

 

Au tout début, on assiste à une discussion entre le Labo et le docteur.

Le Labo: « Le colloque se passera à la Martinique. Venez avec votre femme »

Chez M Oudot avec Julien son petit fils

M Oudot : Ça ne va pas très fort. Tu peux m’accompagner chez le docteur

Julien : Allez on y va

Dans le cabinet médical. Dans la salle d’attente

M Oudot : Julien, attends-moi là. (Julien s’assoit)

Dans le cabinet médical avec le docteur.

M Oudot : Bonjour docteur

Docteur : Ah monsieur  Oudot. Comment va ?

M Oudot : Couci-couça Comme d’habitude …

Docteur : Qu’est-ce qui vous amène.

M Oudot : C’est pour les médicaments

Docteur : Un renouvellement

M Oudot : Non il m’en faudrait pour l’estomac aussi

Docteur : En plus ?

M Oudot : Oui !  Pour dormir aussi. je ne dors pas très bien ces temps-ci.

Docteur : Je vais vous marquer tout ça.

M Oudot : Merci

Docteur : C’est que ça fait de vous une véritable pharmacie ambulante vous !

M Oudot : Il faut ce qu’il faut

Le docteur : Des génériques ?

M Oudot : Surtout pas. Je veux des vrais.

Docteur : Voilà avec ça vous avez de quoi tenir une bonne quinzaine

M Oudot : Merci docteur. A dans quinze jours.

Pharmacien et laboratoire se frottent les mains

Au sortir de chez le docteur

M Oudot : On peut passer à la pharmacie acheter les médicaments

Julien : Fais voir cette ordonnance ?

M Oudot : Tiens

Julien : C’est pas possible ! Tu ne vas pas prendre tout ça ! Pour le coup tu vas vraiment tomber malade !

M Oudot : Ecoute c’est un bon docteur Il connaît son métier !

Julien : Je ne le crois pas !

Julien : se tournant vers le public : Il faut faire quelque chose !



On vide la maison

 

Plusieurs personnes entrent en scène avec chacun un carton dans les bras + un avec une brouette.

Julie : Quel Bazard ! On en a pour des semaines avant de vider la maison.

Paul : Ca ne va pas être facile de faire le tri dans tout ça. Papa et maman gardaient tout !

Michel : Moi, je vais pas y passer la journée, de toutes façons c’est que des vieilleries tout ca !

Paul : on ne peut pas jeter tout ça comme ça, il faut au moins trier pour la déchèterie.

Fred : eh, il est encore en état ce seau, ne le jette pas

Michel : arrêtes un peu, qu’est-ce que tu vas en faire de ce vieux truc, dans ton T1 tu vas être bien malin avec ton seau hygiénique !

Pendant toute la scène la poubelle se rempli d’objet divers, livres, vêtements, objets ...

Fred : oh, les lettres d’amour de papa et maman quand ils étaient jeunes ... il commence a lire. Oh, vous saviez que maman était en ...

Julie : C’est bon ! Arrête ! On ne va pas refaire toute leur vie page par page, allez au boulot.

Prend le tas de feuilles et le jette.

Paul : c’est quand même dommage, on aurait peut-être dû en faire profiter des personnes dans le besoin ...

Michel : je pense que ca suffit pour aujourd’hui, on va pouvoir faire un voyage à la déchèterie avant qu’elle ferme. Fred c’est ton tour ...

Fred : mais vous avez tout mélangé ! Je fais comment moi maintenant ?

Tous ensembles en coeur :

 T’as qu’à mettre au « tout venant »

Il prend la brouette et la renverse à coté de la poubelle

 Fin : 2 éboueurs arrivent et prennent la poubelle


Une solide garantie (Obsolescence programmée)

 

Le chef d’entreprise : (à son ingénieur)  Les ventes sont en chute libre ces derniers mois. On perd de l’argent

L’ingénieur : Je ne comprends pas, nous avons les meilleurs produits du marché !

Le chef d’entreprise : Justement, vos ordinateurs sont trop solides !

L’ingénieur : Mais …

Le chef d’entreprise : Nos clients viennent achètent et on ne les revoit plus

L’ingénieur : c’est normal …

Le chef d’entreprise : Non Il faut faire revenir notre clientèle. Il faut contrôler la durée de vie de nos machines.

L’ingénieur : Mais c’est pas moral

Le chef d’entreprise : Vous préférez vous trouver en chômage..

L’ingénieur : ???

Le chef d’entreprise : C’est facile. Il faut programmer la machine pour qu’elle s’arrête de fonctionner au bout de 3 ans. Tous les industriels font tous la même chose.

Le petit fils : Papi, je suis fier de toi ! A 80 ans,  commencer l’informatique … c’est pas donné à tout le monde

Papi : On verra… je vais essayer. Faudra que tu m’aides de temps en temps

Le petit fils : Promis. Pour l’instant il nous faut l’ordinateur.

Papi : Tiens regarde celui-là.

Le petit fils : C’est un mac. Solide mais cher. Tiens ce PC me paraît pas mal

Le vendeur s’approche.

Le vendeur : C’est pour vous M ?

Papi : Oui. C’est mon premier.

Le vendeur : Alors pour commencer c’est un bon choix ! Je vous le conseille !

Clin d’œil vers le fabriquant

Papi : On vous fait confiance

Le vendeur : Alors, on passe commande ? Suivez-moi.

Le vendeur : Voilà. Je vous conseille de prendre une garantie prolongée. Pour 200 euros vous avez jusqu’à trois ans de garantie.

Papi : C’est cher, c’est presque le tiers du prix de l’ordinateur !

Le vendeur : Oui peut-être, vous y gagnerez parce que, de nos jours l’informatique est de plus en plus sophistiquée et le matériel de plus en plus fragile.

Clin d’œil vers le fabriquant

Papi : Alors si vous le dites ….      Et ils prennent l’ordinateur

 

 

DECHETS : EN AVOIR OU PAS ?!

 

Dans un coin de la place du village les habitants viennent déposer leurs ordures

ACTEURS : M Delmas  M Bouzigues M Delbes M Soulier  M le Maire Le public

 

Me Delmas : Bonjour M Bouzigues (qui vient déposer son sac noir plein d’ordures)

M Bouzigues : Bonjour M Delmas (qui vient déposer son sac noir plein d’ordures) lui aussi)

Me Delmas : Vous ne savez pas la nouvelle ?!

M Bouzigues : Dites moi

Me Delmas : Tenez-vous bien ! Je l’ai appris par mon mari qui travaille à la préfecture. Ils veulent nous implanter une décharge d’ordures ! Un « enfouissement » qu’ils disent là-haut !

M Bouzigues : Et où c’est qu’ils veulent faire ça ?

Me Delmas : Vous connaissez le chemin grand à la sortie du village en allant vers Galenbrun ? Hé bé c’est là même ;

M Bouzigues : Pas loin des quatre chemins ?! C’est une blague !

Me Delmas : Je vous jure !

M Bouzigues : Hé M Delbes ! (Qui passe par là pour aller à l’épicerie qui fait son jogging) écoutez voir un peu Ils  veulent nous amener toutes les ordures du département dans notre village ! Vous seriez d’accord vous ?

M Delbes : Pas question !

Me Delmas : On ne veut pas de ça chez nous !

M Bouzigues : On ne sera pas la poubelle du département.

M Soulier : (qui allait chercher son tabac) C’est donc ça. J’ai entendu qu’il y a une réunion à la mairie à ce sujet.

Me Delmas : Je propose que nous y allions.

M Bouzigues : On ne va pas se laisser faire.

M Delbes : Ils vont nous entendre.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jpbes - dans Témoignages
commenter cet article

commentaires

essay rewriter 02/10/2014 19:40

Le théâtre peut toujours arranger les choses à leur place et je l'aime vraiment! Espérons que dans l'avenir, je vais y aller plus souvent!

how to create an infographic resume 18/09/2014 12:12

Tout de même, cet environnement d'affaires de théâtre au cours des dernières années a beaucoup changé! Je pensais que j'étais dans le show business, peu de choses ont changé!

edit text in pdf 09/09/2014 17:39

Ce théâtre était devenu célèbre pour ses pièces brillantes! Je pense que le théâtre sera développé à l'avenir!

paraphrasing services 25/08/2014 09:55

De ce point, le réseau a connu des décennies de croissance exponentielle soutenue que les générations d'ordinateurs institutionnels, personnels et mobiles ont été connectés.

Microsoft Support 14/08/2014 14:58

Oh, I heard about silence drama before. But I never saw this in real. I am planning to apply this in our collage arts fest. Our group leader was telling me to introduce something new for this event. I think it will work.

Zippo Le Clown

  • : Les aventures de Zippo
  • Les aventures de Zippo
  • : Zippo le clown partage ses expériences humaines vécues durant les voyages et les rencontres inter culturelles. Il donne un espace de parole à tous ceux qui ont partagé bonheurs et galères avec le théâtre et les voyages. A la rencontre des personnes qui ont développé des actions artistiques diverses, Clown, théâtre …qui ont développé des actions de solidarité entre les pays du nord et ceux du sud. Ceux qui ont mis en place des voyages solidaires. Zippo evoque l'Inde, le Brésil, le Maroc,...
  • Contact

Recherche

Informations